Meteo Toulouse
PageRank
Référencement automatique

13 ème JOUR

     Un peu de suspense pour commencer la journée, même si cela c'est passé le soir. Un halo lumineux nous est apparu vers 21H. A l'heure actuelle aucune explication. A suivre.

HALO LUMINEUX

"...Il n’est pas un coin du vaste cirque qui n’offre un sujet au peintre ou au poète, une leçon au savant... " J.M. Mac-Auliffe. (Médecin français 1837-1908, célébre à la Réunion pour son œuvre publique au service de la commune de Cilaos).


CILAOS

     On dit que ce nom proviendrait du mot malgache "tsilaosa" ce qui veut dire "Qu'on ne quitte pas". Ce cirque difficile d'accès a longtemps été le refuge d'esclaves. Il est sans nul doute le plus urbain des trois cirques de l'île. Il faut toujours une bonne heure pour parcourir la petite route tortueuse, que les ouvriers mirent huit ans à tracer, de gouffres en falaises, entre 1927 et 1935...(ROUTE AUX 400 VIRAGES). 

     Le cirque est né de l'effondrement de la caldeira centrale du PITON DES NEIGES. Ce cataclysme est ici plus net que partout ailleurs puisque le plateau de Cilaos se trouve enchâssé entre les deux plus hauts sommets de l'île, le PITON DES NEIGES (3069m) et le GRAND BENARE (2869m).

     Cilaos (1200m d'altitude), est le seul endroit de l'île où la vigne est cultivée pour donner un vin sucré, rouge ou blanc. Les "petits blancs des hauts" descendant des premiers colons possèdent chacun une treille autour de leur case ou un petit carré de lentilles, autre spécialité de Cilaos.

     Cela restera pour moi une journée qui restera gravée dans ma mémoire, pour l'instant je place le cirque de CILAOS :  NUMBER ONE.